Championnat de France d’athlétisme Nancy - J3

"L'oeil du P.P."

Acte III - Jeudi 13 juin

"Y'a d'lorage dans l'air"

Deuxième nuit et un sommeil nettement meilleur pour tout le monde, les batteries semblent rechargées et c'est de bon augure car la journée s'annonce gargantuesque et surtout décisive ! Pas de nouvelle de l'ours, je crois que mon piège a fonctionné, je remercierai, lors de mon prochain trek canadien, ce trappeur qui me l'avait conseillé alors que je venais de le délivrer d'une meute de loups affamés.

Les habitudes sont là, tout le monde est présent à l'heure dans le car (au fait, la compagnie de car est Nassier, les cars Nassiers ça nous va bien !). Cette journée s'annonce cruciale, la pression monte...

Pas le temps de dire ouf, d'un autre côté c'est pas trop long à prononcer, que le 4x1000m est appelé en chambre d'appel. Je ne sais pas ce que ressentent les élèves mais pour ma part les émotions sont présentes, la boule au ventre naît, je ne lutte pas, tellement prenant ! La suite est difficile à commenter, seul à suivre cette interminable finale je passe par toutes les émotions possibles. Délivrance à l'arrivée avec une troisième place qui, une fois l'avis des coachs pris, s'avère magnifique ! Une course, un podium, tous mes ongles rongés, comment tenir toute la journée ? D'autant que le 4x60 se prepare pour sa finale ! Ajouter à cela la ferveur grondant depuis la PT3 du collège, c'est tout simplement énorme. Relayant l'évènement Messieurs Ledru, Costantini et Kazmierowski épaulés de Mme Ledru (spéciale dédicace) et M. Todouawoga permettent aux élèves du collège de suivre l'événement en direct, grandiose ! Une victoire des filles avec un dernier relai de Marine qui lancée comme une guêpe termine devant à 3 centième de la seconde ! Des rires, des pleurs, la ligne d'arrivée déborde d'émotions, difficile de retenir les miennes, quel départ pour cette journée !

Ilona et Fanny tentent de contraindre au maximum leurs perches pour basculer au delà de leurs limites... elle finiront leur concours à 2m30 toutes les deux.

Marine réussi un 8,90 m au triple puis Agnès un 9,43 m de belle facture.

Autant vous dire que le rythme est impressionnant et que le suivi devient difficile. C'est là qu'intervient Martine du staff de la Guadeloupe qui, forte de sa grande expérience des événements importants, nous aide pour suivre un maximum de concours, merci Martine !

J'attrape le poids de Fanny, façon de parler bien sûr, sur une belle marque de 8,56m. Il faudrait vérifier mais je crois que Fanny a assommé René la taupe qui, remise de son coup de javelot d'hier pensait se refaire une santé... pas d'bol !

Hauteur pour Maëlys B et Agathe qui se sentant pousser des ailes établissent une nouvelle marque personnelle à 1,38m. Maëlys fera de même. Je dois vous dire qu'Agathe me sort, une fois son concours terminé, une saucisse digne des plus belles arnaques des ces 30 dernières années, je cite : ''ils montaient la barre tous les 4cm alors qu'aux Acad ils la montaient tous les 3cm !''. Je veux bien être novice en la matière mais faut pas exagérer quand même... un beau moment Agathe tout de même, merci !

Les hurdlers entrent en piste, 100m haies pour Steven et Robin, 80 m haies pour Antonio. Il faut savoir qu'Antonio préfère le 80m car le 100m c'est trop long... bon 20m de plus, trouver cela trop long, je doute mais c'est Antonio, et on ne remet pas en cause la parole de Luigi ! Sinon côté perf on notera 13''70 pour Robin, 14''84 pour Steven et un record perso pour Antonio-Luigi en 11''78 !

Le milieu de l'après-midi se profile et les conditions climatiques changent doucement mais sûrement, le ciel devient menaçant, le vent se lève, de quoi rajouter une composante non négligeable pour la suite de la compétition qui va devenir électrique...

La tension est nettement palpable et cela se ressent sur la longueur de Steven, Kevin et Antonio qui se retrouvent face au vent pour leurs concours. Une image pour relater les conditions météo hors normes : Kevin a son 2ème essai qui s'envole pour atterrir... derrière la planche de marque ! Énorme idée de Steven qui tente alors de sauter en s'aidant d'une voile mais trop voyant, dommage bien tenté. Antonio, tel le renard blanc de Sibérie, essayera un saut équipé de déflecteurs polychromes amorphes en titane, rien à faire les juges sont alertes et voient l'entourloupe. Au final un tir groupé avec 5,51m (Kevin), 5,52m (Antonio) et 5,53m (Steven).

La tempête gagne, la perche coule... report du concours, Robin, Maël et Clément plient les gaules, on remet ça demain !

Restent trois courses !

Ilona, néo-championne de 4x60m, explose sa série du 200m haies et son record perso en coupant la ligne d'arrivée en 30''92, une fusée et avec un sourire que je ne lui avais jamais vu. Bravo !

Les ''milers'' s'élancent ! Clément plafonne et digère mal le vent ce qui l'amène en 3'07 sur la ligne d'arrivée, dur. Maël terminera troisième de sa série en 2'46, franchement dur mais fort quand même !

Enfin Kevin déroule un joli 6''51 (record perso) sur sa série de 50m sous une pluie de plus en plus forte, pas simple du tout, chapeau !

22h44, je termine ce 3eme acte et me prépare à rejoindre Morphée (non je n'ai pas changé de chambre ni de collègues), une bonne nuit s'annonce, reste à terminer le boulot demain !

Adrien HUGUET